Warning: ftp_fget() expects parameter 1 to be resource, null given in /homepages/42/d213478319/htdocs/ALUNISSONSnew/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-ftpext.php on line 146

Warning: ftp_fget() expects parameter 1 to be resource, null given in /homepages/42/d213478319/htdocs/ALUNISSONSnew/wp-admin/includes/class-wp-filesystem-ftpext.php on line 146
Fruits du jour ⋆ Association Alunissons
blog-title-background-1

Fruits du jour

guerir

Chaque jour, je mettrai quelque chose dans la corbeille à fruits Alunissons, en espérant t’inspirer, pour que tu en fasses de même. Tu peux :

1. Ecrire un slogan, ou une poésie

2. Dessiner

3. Faire un montage photo/texte

4. Te filmer pour transmettre ton message

5. Tout ce que tu peux imaginer

Quelque chose de petit, de modeste, une légère contribution pour commencer à rêver Alunissons ensemble ! Et oui, plus nous sommes nombreux à rêver et mettre un brin d’énergie dans Alunissons, plus nous verrons de miracles s’accomplir sous nos yeux ébahie. C’est un début. Et c’est le plus dur à lancer…

Tu ne sais pas bien où ça mène tout ça, et même si tu t’aventures quelques peu, tu peux aussi bien lâcher l’affaire dans la semaine si tu n’y vois pas plus clair. Je me souviens, à l’époque des Artistes Passeurs, c’était flagrant. Avec les enfants de moins de 9 ans, ça prend tout de suite, ils ne se posent pas de questions, ils y vont en confiance. Avec les jeunes étrangers qui étaient dans un grand besoin de s’adapter, la difficulté était simplement de leur donner confiance, ça a pris deux semaines. Mais avec les ados d’ici, il a fallu trois mois, il a fallu écrire le scénario, préparer le tournage, monter, et ensuite seulement, en voyant le résultat concret, ils ont craqué, abandonné toutes leurs défenses, et alors seulement, nous avons pu entrer en relation, s’aimer, et partager notre joie créative.

Et alors avec les adultes, j’te raconte pas comme c’est balaise. Je sais, t’as pas confiance. Et puis t’as bien d’autres choses à faire dans la vie que de t’amuser à participer sur une page Alunissons. Sans compter qu’on t’a assez répété que si t’as rien d’intelligent à dire, rien d’exceptionnellement spectaculaire à montrer, t’as juste à te taire. Pourtant, un mystère en toi te poussera peut être jusqu’au bout d’une création collective Alunissons. Alors seulement tu comprendra ce que tu étais venu faire là. Ce pourquoi nous somme là, avec et pour toi. Tu seras incapable de l’expliquer en mots, mais tu sauras avec certitude en toi, le jour où nous fêterons ensemble une grande joie créative partagée, tu sauras que tu as vécu l’essence des relations humaines, et que tu as gagné en liberté, en fraternité et en créativité.

Je le sais, parce que ça a déjà été comme ça de 2007 à 2009 quand tout a commencé. Le président de l’asso, au bout d’un an, une fois le premier projet réalisé, a dit “Ben tu vois, tu m’as expliqué tout ça, et je t’ai cru, mais il n’y a que maintenant, dans ce bain de 200 enfants et adultes heureux, que je comprends et ressens ce que tu me disais à propos de la joie créative partagée. Je serai incapable de l’expliquer à qui que ce soit, mais maintenant je comprends ton travail et l’importance du métier d’Artiste Passeur.”

Mais voilà. C’est le jeu. Accepter de ne rien savoir d’autre que “je serai heureuse quoi que je crée avec d’autres gens”, c’est laisser la liberté à chacun d’occuper sa place unique dans une création collective, c’est s’exposer aux merveilles juteuses des fruits de nos passions unis, c’est la magie de la synergie, des synchronicités, et des déblocages psychologiques imprévisibles, c’est l’aventure quoi, l’aventure des inconscients unis, qui en font bien, bien, bien plus que ce que nos conscients en perçoivent. Tout ce dont on a besoin peut être créé au sein d’une création collective.

Par exemple, en 2007, dans une classe de CE1, le plus dur des durailles, le plus mal vu de tous, s’est saisi d’un appareil photo et a souhaité rester dans l’équipe du making of tout du long du projet. Il a fait des photos incroyables, avec une attention dingue sur le détail, la composition, l’expression des visages, et à la fin du projet, ce n’était plus le cancre de sa classe et de ses parents. Il était devenu la fiérté de son père, et leur relation s’est transformée à jamais dans ce processus.

Pour que ton inconscient et le mien et le leur soient libre d’effectuer ce genre de transformation pour chacun de nous, des pas accomplis vers notre bien-être, il nous faut cette liberté, cette ignorance, cette page blanche du départ, et toute la confiance que nous pouvons engranger les un envers les autres.

Participe, mon Ami, comme tu l’sens, avec tout ce qui te vient. Ce que l’on fait là n’existe pas encore. Ce sont nos premiers pas. Et tous ce que nous risquons en réalité, c’est d’apprendre chaque jour un peu mieux comment s’aimer !

logo-alunissons
La Créativité de tous pour tous !

Des cours, des ateliers et des créations collectives avec tous ce que VOUS avez envie de partager, d’apprendre et/ou de faire, maintenant.